• OX425 est un nouvel agoniste leurre ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN produisant de multiples effets immunostimulants, ce qui en fait un candidat prometteur en association avec l’immunothérapie, en particulier dans les tumeurs « froides »
    • Les derniers stades du développement préclinique confirment l’activité antitumorale élevée avec l’activation de la voie STING dans de multiples modèles tumoraux
    • Les études toxicologiques en cours démontrent un profil de sécurité favorable d’OX425, particulièrement adapté pour une monothérapie et une éventuelle thérapie combinée

     

    Paris (France), le 30 novembre 2022 – 18h00 CET – Onxeo S.A. (Euronext Growth Paris : ALONX), ci-après « Onxeo » ou la « Société », société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, annonce aujourd’hui l’extension de son portefeuille de candidats médicaments avec OX425, le nouveau composé optimisé de la série OX400 issu de sa plateforme propriétaire PlatON™.

    OX425 est un oligonucléotide leurre de nouvelle génération dont le mécanisme d’action est bien différencié de celui des inhibiteurs de PARP. En effet, il entraîne une hyperactivation de PARP-1 et conduit à l’épuisement de la réponse aux lésions de l’ADN, induisant la mort des cellules cancéreuses. En outre, il entraîne également l’activation de la voie STING. Dans les études précliniques de preuve de concept réalisées à ce jour, OX425 a démontré une activité antitumorale élevée tout en épargnant les cellules saines. Il a également montré sa capacité à produire de multiples effets immunostimulants, ce qui en fait une option prometteuse pour une association potentielle avec l’immunothérapie, en particulier dans les tumeurs qui ne sont pas attaquables par le système immunitaire (tumeurs « froides »).

    Comme les autres candidats médicaments issus de platON™, tels qu’AsiDNA™, OX425 bénéficie d’un mécanisme d’action d’agoniste leurre et n’induit pas de résistance tumorale au traitement. Ce profil représente une différenciation claire par rapport aux autres thérapies ciblées telles que les inhibiteurs de PARP. De plus, OX425 ne présente aucune activité sur les cellules saines, ce qui devrait permettre d’obtenir un profil de sécurité favorable en phase clinique.

    Sur la base de ces résultats prometteurs, Onxeo finalisera le développement préclinique avec l’objectif de déposer un dossier d’Investigational New Drug (IND) auprès de la FDA en milieu d’année 2023.

    Le Dr Shefali Agarwal, Présidente Directrice Générale d’Onxeo, déclare : « Avec la sélection d’OX425, nous démontrons une fois de plus notre capacité à sourcer de nouveaux candidats médicaments aux propriétés distinctives basées sur le mécanisme d’action unique de leurre qui est le moteur technologique de notre plateforme PlatON. OX425 a montré une activité antitumorale robuste au cours de nos études précliniques dans de multiples modèles de tumeurs solides de types différents. OX425 se positionne ainsi comme une monothérapie innovante et un candidat idéal pour une association, notamment avec des immunothérapies, et spécifiquement dans les tumeurs froides. »